La pair-aidance est une notion qui reposent sur le savoir expérentiel, elle constitue la base des Groupes d'Entraide Mutuelle (GEM).

L'idée étant que les expériences de vie similaire peuvent être partagées dans un but d'entraide.

Par exemple, il arrive quelquefois au GEM L'ABEILLE VIE que des adhérents discutent de leurs soins ou des soins qu'ils ont eu.

Certains posent des questions, d'autres répondent à partir de leur vécu et inversement.

La plupart du temps chacun arrive à s'y retrouver et les adhérents se complètent les uns les autres, de façon libéré et sans jugement.
Lorsque les questions sont trop pointu et que personne ne peut y répondre, les adhérents essayent au maximum de se réorienter vers leurs professionnelles de santé respectif.

Cette qualité est bénéfique à tous les niveaux, tant au niveau du pair que de l'aidant. Pour l'aidant cela permet de voir le chemin parcouru et parfois de renarciciser un peu. Pour le pair, les astuces et la discussion permettent de se rapprocher un peu mieux des soins et de redonner espoir.

 

Cette notion de pair-aidance au GEM se retrouve aussi dans les activités que le GEM pratique : lorsqu'un adhérent partage ses compétences dans une activité qu'il veut mettre en place. Ce fonctionnement est très proche du fonctionnement du pair-aidant même si cela n'a pas la même porté. 
C'est plutôt une façon plus facile pour un novice de se rapprocher et comprendre la dynamique de la pair-aidance au GEM.

 

Bien qu'étant un concept merveilleux, il s'avère que la pair-aidance quand elle déborde trop peut être destructrice. Par exemple certaines personnes pourraient se perdre à trop s'identifier à une autre. Plus exactement ce risque est présent quand il existe des points de comparaison dévalorisant de la part du pair vis à vis de l'aidant.

Avec un regard bienveillant le GEM L'ABEILLE VIE est très attentif et est très vigilant face à cette problématique et prend le temps de l'expliquer lorsque cela est nécessaire.

 

Nous remercions tous les adhérents pour leur bienveillance et leur respect lors des échanges qu'ils peuvent avoir.